Catégories
Le CBD comment ça marche ?

Loi 101 sur le cannabis : comment rester légal


Utiliser du cannabis dans votre état

La plupart des États autorisent la consommation de cannabis d’une manière ou d’une autre. Si vous souhaitez vous tenir au courant de la légalité du cannabis dans votre état, assurez-vous de jeter un œil à notre carte de la légalité de la marijuana par état.

Où puis-je utiliser la marijuana légalement?

En terme de vous pouvez consommer la substance, certaines lois de l’État exigent que toute personne consommant du cannabis le fasse en privé, comme dans sa propre résidence. D’autres États autorisent les consommateurs à consommer du cannabis uniquement dans les soi-disant salons de consommation. La plupart des États jugent illégal de consommer du cannabis dans un lieu public, comme dans la rue ou au parc.

Il est également essentiel de noter que certaines régions de tous les États sont régies par la loi fédérale plutôt que par la loi de l’État. Les aéroports, par exemple, sont classés comme propriété fédérale et doivent se conformer à la réglementation fédérale. Par conséquent, il est interdit de posséder ou d’utiliser du cannabis dans un aéroport ou dans toute autre propriété fédérale, comme des édifices gouvernementaux ou des prisons. De plus, il est interdit de transporter du cannabis dans les lieux où les enfants se rassemblent, comme les écoles et les autobus scolaires.

Combien puis-je posséder à la fois ?

La possession de cannabis est une autre affaire. Le montant que vous pouvez transporter varie selon l’endroit où vous vous trouvez. La plupart des États autorisent les consommateurs à posséder des quantités plus élevées de cannabis dans leurs résidences, vous devez vérifier la réglementation de votre état pour voir quelle est la limite où vous vivez, mais cela va généralement jusqu’à 10 onces de cannabis dans votre résidence, en public, généralement, vous ne pouvez pas être autorisé à transporter plus de 2 à 3 onces de cannabis.

Vendre ou distribuer du cannabis

Chaque État qui autorise la vente et la distribution de cannabis exige que la partie intéressée obtienne un certain type de certification de son organisation nationale respective. Neuf fois sur dix, ces licences sont difficiles à obtenir, mais très rentables.

Dans certains États, les régulateurs autorisent les adultes à transférer jusqu’à de petites quantités de cannabis à un autre adulte tant qu’il n’y a pas d’argent ou quoi que ce soit d’autre échangé contre la substance et que le transfert ne soit pas promu au public. En d’autres termes, le transfert doit être un cadeau de bonne foi.

Cultiver du cannabis

Comme pour la vente et la distribution de cannabis, les États exigent que les producteurs obtiennent une licence pour exploiter une installation de culture commerciale. Cependant, la plupart des États autorisent également les consommateurs à cultiver une petite quantité de plants de marijuana dans leur propre résidence pour un usage personnel. Néanmoins, les adultes ne sont pas autorisés à cultiver des plants de marijuana visibles depuis un lieu public.

Voyager avec de la marijuana

En raison des différences entre les lois fédérales et étatiques concernant la marijuana, de nombreuses personnes restent confuses quant à la façon de voyager légalement avec la substance. Si vous souhaitez avoir un meilleur aperçu des détails sur les voyages avec de la marijuana, consultez notre article à ce sujet. Dans tous les cas, nous fournissons ci-dessous des réponses à certaines des questions les plus courantes concernant ce sujet.

Que se passe-t-il si j’oublie que j’ai apporté de la marijuana à l’aéroport ?

Comme mentionné précédemment, il est illégal d’apporter de la marijuana dans un aéroport. Mais que se passe-t-il si vous oubliez que vous avez de la marijuana dans votre sac à votre arrivée ?

La Transportation Security Administration (TSA) indique sur son site Web que ses agents ne font pas tout leur possible pour rechercher des drogues illégales. La priorité absolue de l’agence est de protéger la sécurité des passagers et de détecter les menaces potentielles pour l’aviation. Cependant, n’oubliez pas que la TSA est une agence fédérale et, en tant que telle, doit faire respecter les lois fédérales. Ainsi, si des agents de la TSA trouvent de la marijuana dans votre sac, ils doivent le signaler à la police. Ce qui se passe après cela dépend de la police.

Puis-je voyager avec de la marijuana si j’ai une carte de marijuana à des fins médicales ?

Ça dépend. Bref, si la TSA trouve de la marijuana dans votre sac, elle n’est pas autorisée à vérifier la validité de votre carte et, à ce titre, doit tout de même signaler la découverte à la police. Ensuite, la police et le procureur détermineront si le dépôt d’accusations criminelles est justifié dans les circonstances.

Puis-je voyager avec CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est l’un des ingrédients actifs du cannabis. Le CBD peut être trouvé dans toutes les variétés de la plante de cannabis. Fréquemment, le CBD est dérivé du chanvre industriel, qui est une variété de plante de cannabis qui ne contient pas plus de 0,3% de THC, ce qui est légal en vertu de la loi fédérale. De nombreuses personnes utilisent la substance pour ses propriétés anti-anxiété et calmantes.

Par conséquent, tant que votre produit CBD ne contient pas plus de 0,3% de THC, vous pouvez l’apporter sur un vol.

Sanctions pour les violations de la marijuana

Garder les lois de votre état à l’esprit vous aidera à utiliser, posséder et transférer du cannabis légalement. Cependant, la violation de ces lois peut entraîner des sanctions sévères. Les sanctions habituelles consistent en des amendes, des accusations de délit et des infractions civiles. La peine habituelle est la possession de cannabis dans un lieu jugé impropre à la consommation, ou la culture de plants de marijuana visibles depuis un espace public, ou en quantité supérieure à ce que permet la réglementation de l’État. Cependant, certaines actions, comme la vente de cannabis sans licence, peuvent être considérées comme des crimes dans certains États.

Comment démarrer une entreprise de cannabis

Depuis que certaines formes d’utilisation de la marijuana, qu’elles soient médicinales ou récréatives, ont été légalisées dans la plupart des États, des individus entreprenants à travers le pays se sont intéressés à rejoindre cette industrie lucrative. Afin de démarrer votre propre entreprise, vous devez effectuer un important travail juridique afin d’établir votre entreprise légalement.

La plupart des États exigent deux choses de base : vous devez être résident de l’État dans lequel vous souhaitez exercer vos activités (pour une durée déterminée qui sera déterminée par les réglementations de votre État) et vous devez avoir au moins 21 ans.

En dehors de cela, les réglementations varient beaucoup d’un État à l’autre. Avec toutes les formalités administratives et la conformité que les entreprises doivent subir, il est généralement difficile d’obtenir une licence. Un conseil essentiel est donc de toujours contacter un professionnel si vous envisagez de mettre les pieds dans l’industrie.

Si vous souhaitez démarrer une entreprise de marijuana à des fins médicales, une entreprise de marijuana à des fins récréatives pour adultes ou une entreprise de culture, nos avocats en droit du cannabis peuvent vous aider à acquérir les licences appropriées, à remplir les bons documents et à vous assurer de la légalité de votre entreprise. est solidement et correctement établi – comme nous l’avons fait auparavant avec plusieurs entreprises de l’industrie.

CONNEXES : Pouvez-vous vous faire arrêter pour avoir envoyé de la marijuana par la poste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *