Catégories
Le CBD comment ça marche ?

Les récepteurs cannabinoïdes et leurs fonctions


Même si vous avez peut-être entendu parler des produits à base de chanvre, de cannabis et de CBD, avez-vous déjà entendu pourquoi ces substances fonctionnent si bien pour tant de personnes ? C’est, en un mot, grâce à nos récepteurs cannabinoïdes.

Considérez cet article comme votre leçon de science rapide (mais informative) du jour.

TLDR

Il existe deux récepteurs cannabinoïdes appelés récepteurs CB 1 et CB 2. Ils constituent ce qu’on appelle le système endocannabinoïde que possèdent les humains (et tous les animaux). Selon les cannabinoïdes traités et les récepteurs ciblés, les gens peuvent ressentir des effets différents.

Récepteurs cannabinoïdes : que sont-ils, pourquoi les avons-nous et comment sont-ils liés au cannabis et au CBD ?

Nous parlerons de tout cela, et plus encore, dans ce blog sur la composition des récepteurs cannabinoïdes et quelques recherches sur les cannabinoïdes.

Qu’est-ce qu’un récepteur cannabinoïde ?

Un récepteur cannabinoïde est classé parmi les récepteurs couplés aux protéines g qui sont situés dans tout le corps. Vous pouvez considérer les protéines G comme des commutateurs situés à l’intérieur des cellules, qui activent les réponses cellulaires.

Récepteurs du système endocannabinoïde

Il existe deux récepteurs qui accomplissent à la fois la signalisation endocannabinoïde et la signalisation cannabinoïde en interagissant avec différents produits chimiques dans notre corps. Nous y reviendrons plus tard.

Les deux récepteurs différents sont appelés : récepteurs CB 1 et récepteurs CB 2, et ils constituent ce qu’on appelle le système endocannabinoïde.

Les scientifiques y pensent peut-être même d’autres récepteurs que nous n’avons pas découvert encore.

Le système endocannabinoïde (SEC) expliqué

Il s’agit d’un système cannabinoïde endogène que nous avons tous. À un niveau basique, l’ECS aide le corps à atteindre l’équilibre (homéostasie). Tous les récepteurs CB1 et CB2 constituent ce système complexe de cellules qui communiquent entre elles.

Les récepteurs endocannabinoïdes sont situés dans tout le corps, une grande partie d’entre eux se trouvant dans le système nerveux central et les cellules immunitaires. Les récepteurs médient différentes réponses, en fonction de quelques facteurs différents.

Les récepteurs CB 1 et les récepteurs CB 2 gèrent les messages entre le cerveau et le corps pour réagir aux situations internes et externes. Par exemple, l’ECS régule les signaux de faim afin que vous sachiez quand votre corps a besoin de carburant. Les récepteurs assistent dans ce type de processus.

Il y a beaucoup, beaucoup plus dans la physiologie des cannabinoïdes et les enzymes impliquées dans ce processus, mais cela devrait au moins aider à brosser le tableau pour vous.

Pourquoi avons-nous des récepteurs cannabinoïdes ?

Les récepteurs cannabinoïdes contribuent à plusieurs fonctions du corps humain, notamment l’appétit, l’humeur et la mémoire. Ces récepteurs font partie intégrante du système endocannabinoïde (SEC) qui est un réseau de neurotransmetteurs.

Récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau

Les récepteurs cannabinoïdes peuvent être trouvés à plusieurs endroits dans le corps, y compris les poumons, le foie et le cerveau. Dans le cerveau, il existe des récepteurs cannabinoïdes à différents endroits qui sont responsables de différentes fonctions corporelles.

Diagramme du cerveau CBD

Par exemple, les récepteurs situés près de l’hypothalamus dans le cerveau humain nous aident à apprendre de nouvelles choses et à maintenir la mémoire tandis que les récepteurs des noyaux gris centraux contrôlent la fonction locomotrice et les voies de récompense.

Les scientifiques pensent qu’il pourrait même y avoir un récepteur périphérique qui n’a pas encore été découvert. S’il y en avait, cela expliquerait beaucoup de choses sur le comportement de liaison des cannabinoïdes.

Par exemple, le CBD semble se lier à d’autres récepteurs cannabinoïdes, mais nous ne pouvons pas encore savoir exactement où ils se trouvent.

Récepteurs CB1 et CB2

Comme je l’ai mentionné plus tôt, il existe deux principaux types de récepteurs cannabinoïdes : les récepteurs CB 1 et les récepteurs CB 2 . Ces récepteurs expliquent en grande partie pourquoi la supplémentation en cannabinoïdes comme le CBD ou le CBN entraîne des avantages thérapeutiques, comme la modulation de la douleur.

Pour rendre les choses plus complexes, le récepteur CB 1 et le récepteur CB 2 ont également des effets différents sur le corps. Les récepteurs CB 1 sont généralement associés au système nerveux central et peuvent aider à soulager la douleur par exemple. Les récepteurs CB 2 sont associés à des effets anti-inflammatoires et peuvent aider le système immunitaire.

Crème CBD Avec Boîte

Aussi, lorsque certains cannabinoïdes stimulent les récepteurs CB 1, il peut parfois y avoir un effet psychoactif. Par exemple, la sélectivité fonctionnelle du THC par le récepteur CB 1 est la raison pour laquelle lorsque les gens fument de la marijuana, ils planent. L’activité de liaison aux récepteurs favorise le THC.

Lorsque vous lirez sur le cannabis sativa et les produits CBD, vous remarquerez que les produits sont séparés entre les formules psychoactives et non psychoactives. Si un produit contient de grandes quantités de THC, il sera psychoactif.

Des preuves récentes montrent que les différences sont en grande partie liées aux récepteurs auxquels les cannabinoïdes se lient – ​​CB 1 ou CB 2.

Récepteurs cannabinoïdes et utilisation du CBD

Les deux phytocannabinoïdes et endoles cannabinoïdes se lient aux récepteurs cannabinoïdes.

Quelles sont les différences, demandez-vous?

  • phytocannabinoïdes sont des produits chimiques végétaux qui sont en grande partie dérivés de la plante de cannabis. Le cannabidiol (CBD), le cannabigerol (CBG) et le cannabinol (CBN) sont des exemples de phytocannabinoïdes
  • endocannabinoïdes sont produites par le corps, tout seul. L’anandamide (AEA) et le 2-arachidonoylglycérol (2-AG) sont les deux principaux endocannabinoïdes que nous connaissons.

Les sciences biologiques montrent que le site de liaison dépend de l’endroit où se trouve le récepteur cannabinoïde dans le corps et à quel endocannabinoïde il se lie.

Par exemple, les endocannabinoïdes pourraient cibler les récepteurs situés près de la colonne vertébrale pour réduire la douleur ou l’inflammation dans le bas du dos, à titre d’exemple de quelques effets bénéfiques différents.

Le tétrahydrocannabinol (THC) se lie aux récepteurs CB 1 et provoque des effets hautement psychoactifs, alors que Le CBD ne.

Les chercheurs ne savent pas exactement à quels récepteurs le CBD se lie, mais ils ont documenté plusieurs effets thérapeutiques du CBD, notamment le soulagement de la douleur et du stress.

Enfin, le type de cannabinoïdes utilisés et la fréquence de leur utilisation jouent un rôle essentiel dans les cibles thérapeutiques potentielles de notre corps.

Cannabinoïdes endogènes

Comme mentionné précédemment, l’anandamide et le 2-arachidonoylglycérol sont les deux endocannabinoïdes que notre corps produit par lui-même.

Tableau d'anandamide

L’acide gras amide hydrolase (FAAH) se décompose en anandamide, comme découvert en 1993.

Il existe de nombreuses implications thérapeutiques lorsque ces endocannabinoïdes se lient à des récepteurs. Par exemple, les résultats de l’étude suggèrent que la maladie d’Alzheimer pourrait potentiellement être traitée en stimulant les récepteurs endocannabinoïdes.

Bien que d’autres études soient nécessaires, nous sommes définitivement aller dans la bonne direction.

Besoin de plus d’informations ?

En un mot, les deux endo et phyto les cannabinoïdes se lient aux récepteurs cannabinoïdes CB 1 et CB2, ce qui se traduit par un potentiel thérapeutique.

Bannière de remise en ligne de produits CBD

N’oubliez pas que les endocannabinoïdes sont fabriqués par notre corps, naturellement, et que les phytocannabinoïdes proviennent en grande partie de la plante de cannabis. Les effets biologiques de l’utilisation des cannabinoïdes varient en fonction du récepteur auquel il se lie et du cannabinoïde auquel il se lie.

Ces récepteurs font partie du SEC, qui aide le corps à réguler des fonctions telles que la prise alimentaire, le sommeil, les effets comportementaux et le traitement de la mémoire.

Contrairement au THC, le CBD ne se lie pas aux récepteurs CB1 ou CB2. Les chercheurs étudient toujours l’effet du CBD sur les récepteurs de ce système.

Vous voulez plus de contenu ? Parcourez le meilleur blog CBD sur Internet. Avec plus de 315 000 mots (et de plus en plus !), vous êtes sûr de trouver quelque chose d’autre qui capte votre intérêt.

Les références

Verre M, Dragunow M, Faull RL. Récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau humain : une étude autoradiographique anatomique et quantitative détaillée dans le cerveau humain fœtal, néonatal et adulte. Neurosciences. 1997 mars;77(2):299-318. doi: 10.1016/s0306-4522(96)00428-9. PMID : 9472392.

Yudowoski et Kendall. Récepteurs cannabinoïdes dans le système nerveux central : leur signalisation et leurs rôles dans la maladie. De face. Cellule. Neurosci., 04 janvier 2017 | https://doi.org/10.3389/fncel.2016.00294

Journal of Young Investigators : Le système endocannabinoïde, notre régulateur universel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *